atlantica EDITIONS





Prix: 23.00 €

Format: 24 x 30 cm - 96 pages - Photos couleur et N&B
Parution : 20/03/2007

ISBN: 2843948266

envoyer l'information à un ami

Marc Garanger, retour en Algérie

Description

Avant même de partir en Algérie, en mars 1960, pour y effectuer son service militaire, Marc Garanger a pleinement conscience de l’impact qu’il peut détenir par le seul usage de son appareil photo. À vingt-cinq ans, il photographie depuis ses quinze ans et en a fait une profession depuis deux.
Il part de l’autre côté de la Méditerranée avec une culture politique déjà bien établie, acquise dans les milieux intellectuels du Lyon universitaire des années cinquante. Avec l’écrivain Roger Vailland, il a décortiqué les mécanismes de cette guerre coloniale qui ne voulait pas dire son nom.
Une fois sur place, il s’est donc juré – à la guerre comme à la guerre – que lui et son œil en seraient les témoins. Affecté en Kabylie dans un régiment d’infanterie, il laisse traîner sur un bureau quelques-unes de ses photos. Le stratagème fonctionne : le commandant demande à Garanger de devenir le « photographe du bataillon », une fonction improbable prévue dans aucun code militaire... Marc installe un labo de fortune sous un escalier et, pendant deux ans, va réaliser des dizaines de milliers d’images – sur ordre, et souvent hors de toute instruction. Pour témoigner.
Pendant son unique permission, il traversera clandestinement la frontière suisse pour déposer ses photos sur le bureau de la rédaction de « L’Illustré ». Charles-Henri Favrod les publiera pour dénoncer ce qui se passait alors réellement en Algérie ! Après l’indépendance, Garanger obtiendra le prix Niepce. Ses albums sont devenus des « classiques » de la photographie sur la guerre d’Algérie.

En août 2004, pour le cinquantenaire du déclenchement de l’insurrection algérienne, « Le Monde » lui propose de retourner dans la zone même où il avait séjourné et photographié, uniforme sur le dos, quarante-cinq ans auparavant. Objectif : réaliser un cahier photos spécial « passé-présent ». Et pour ce faire, retrouver les lieux et les personnes, combattants du FLN capturés et restés en vie ou petites gens qui résidaient au « bled », qu’il avait alors photographiés, pour montrer ce qu’ils étaient devenus, raconter leur parcours depuis lors. Son reportage, bouleversant, avec des textes d’accompagnement de Sylvain Cypel, sera publié le 28 octobre 2004, constituant le cœur du cahier spécial que le grand quotidien consacre à l’événement.
Des photos, là encore, Marc Garanger en avait réalisées beaucoup plus que ce que « Le Monde » a publié. En collaboration avec le journaliste avec qui il avait alors collaboré, un ouvrage est en préparation chez Atlantica. Un travail qui veut, d’abord, œuvrer à la réconciliation.

Marc Garanger

Marc Garanger est photographe et cinéaste. En 1966, il a reçu le prix Niepce. Depuis, d'année en année, ses reportages l'amènent toujours plus à l'Est, jusqu'en Yakoutie, dans le Grand Nord Sibérien. Puis récemment en Algérie et au Cambodge. Il continue de sillonner le monde pour les magazines et les éditeurs. Sa photothèque est aujourd'hui riche de plus de deux millions de photographies.


Tags : livre photographie, portrait

Envoyer l'information concernant cet ouvrage à un ami :


Votre nom 
Celui de votre destinataire 
Votre mail 
Celui de votre destinataire 


Le texte qui sera expédié :

from : [votre email]
to : [mail du destinataire]
objet : [votre nom] vous envoie une information au sujet d'un livre

Cher(e) [nom du destinataire],
[votre nom] pense que vous serez intéressé(e) par l'ouvrage 'Marc Garanger, retour en Algérie'
Voici le lien pour accéder directement à sa fiche :
href="http://www.atlantica.fr/livre/21929

Cordialement
[Votre nom]

×